Die Weiterbildungspraktiken der Unternehmen

Letzte Aktualisierung : 24.02.2023

Généralités

Les données concernant la formation en entreprise au Luxembourg proviennent des entreprises luxembourgeoises du secteur privé qui bénéficient du cofinancement public en matière de formation professionnelle continue. Les demandes que celles-ci complètent permettent d’analyser leurs pratiques de formation.

Au total en 2019, 2 324 entreprises du secteur privé luxembourgeois bénéficient de l’aide financière de l’État pour le financement du plan de formation. Ces entreprises, consacrent 1,7% de leur masse salariale à la formation. Les salariés suivent, en moyenne, 4,7 formations d'une durée de 3,9 heures. Une formation coûte, en moyenne, 220 euros par participant et 56 euros de l’heure. L’aide de l’État à la Formation Professionnelle Continue (FPC) s’élève à 37,0 millions d’euros.

Entreprises bénéficiaires du cofinancement public de la formation

Pour 2019, 2 324 entreprises bénéficient de l’aide financière de l’État à la formation. Ces entreprises, seules ou rassemblées en groupes d’entreprises, totalisent 1 723 demandes de cofinancement. Au niveau national, 32,1% des entreprises privées de 10 salariés et plus perçoivent l’aide de l’État et 56,0% de l’ensemble des salariés du secteur privé sont représentés.

Effort de formation des entreprises

Les entreprises bénéficiant de l’aide de l’État consacrent 1,7% de leur masse salariale à la formation. Les formations coûtent, en moyenne, 220 euros par participant et 56 euros par heure. Les prestations des organismes de formation représentent 26,9% de l’investissement en formation des entreprises. Les domaines "Technique/Métiers" et "Management/GRH" comptent ensemble pour 56% de l’investissement en formation des entreprises et pour 52% des heures de formation suivies. Après "Technique/Métiers", les participants aux formations sont les plus nombreux en "Finance, comptabilité et droit" et en "Qualité, ISO et sécurité". Ces trois domaines captent ensemble 76% de la participation aux formations.

Accès à la formation des salariés

Les salariés des entreprises bénéficiant de l’aide de l’État suivent, en moyenne, 4,7 formations d’une durée de 3,9 heures. Les hommes suivent, en moyenne, légèrement plus de formations que les femmes (4,8, contre 4,6), en particulier dans les entreprises de 250 à 999 salariés (5,6, contre 4,6). Les cadres participent, en moyenne, à plus de formations (7,3) que les dirigeants (6,6) et les salariés qualifiés (4,9). Les salariés non qualifiés participent, en moyenne, à 2,9 formations de moins que l’ensemble des salariés. Les femmes cadres et dirigeantes sont privilégiées (respectivement 8,1 et 9,4 formations, en moyenne), contrairement aux femmes non qualifiées (1,4 formation, en moyenne). Enfin, les salariés âgés de plus de 45 ans peuvent espérer suivre 4,4 formations.

Accès à la formation des salariés

Contribution financière de l’État

Pour l’année 2019, l’aide de l’État à la Formation Professionnelle Continue (FPC) s’élève à 37,0 millions d’euros. Par rapport à 2018, elle augmente de 4,5%. Le cofinancement octroyé s’élève, en moyenne, à 21 496 euros par demande, à 9,2 euros par heure de formation et à 171 euros par salarié.

Kontakt

INFPC

Alex Durand
Responsable Observatoire de la formation