Aller au contenu

Comprendre le cofinancement

La législation en matière de formation professionnelle continue permet aux entreprises du secteur privé, légalement établies au Luxembourg et y exerçant principalement leurs activités, de bénéficier d’une aide au financement de leurs plans de formation.

L’aide de l’État correspond à 15% imposables du montant annuel investi en formation. Une majoration de 20% est prise en compte au niveau du coût salarial des participants n’ayant pas de diplôme reconnu par les autorités publiques et une ancienneté inférieure à 10 ans et pour les salariés qualifiés âgés de plus de 45 ans à la date du début de mise en œuvre du plan de formation de l’entreprise. L’investissement en formation est plafonné selon la taille de l’entreprise.

Les formations organisées doivent viser les salariés affiliés à la sécurité sociale luxembourgeoise avec un contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée.

L’accès à l’aide financière se fait par le biais d’une demande de cofinancement. L’INFPC guide les entreprises qui sollicitent l’aide de l’État à la formation et instruit, pour le compte du Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse, les demandes de cofinancement émanant des entreprises qui souhaitent obtenir cette aide.

Plus d’informations sur le cofinancement

Accéder à la demande de cofinancement

La demande de cofinancement constitue le support obligatoire à compléter par les entreprises qui souhaitent bénéficier de l’aide financière de l’État pour la formation de leurs salariés.

Le dossier de demande de cofinancement comprend la fiche signalétique de l’entreprise et se structure en catégories prédéfinies de projets de formation à respecter. Les projets de formation organisés par l’entreprise sont à répartir dans ces catégories. La période d’éligibilité du plan de formation à intégrer dans la demande de cofinancement est basée sur l’année civile allant du 1er janvier au 31 décembre.

La demande de cofinancement doit parvenir à l’INFPC dans un délai de 5 mois après la clôture de l’exercice d’exploitation, le 31 mai au plus tard. Elle doit être envoyée en 1 seul exemplaire, par envoi recommandé avec accusé de réception, à l’INFPC avec toutes les pièces justificatives nécessaires.

Consulter et télécharger la demande de cofinancement

S'informer et se former sur le cofinancement

Séance d’information

En partenariat avec le ministère de l'Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse et les chambres professionnelles, l'INFPC organise des séances d'information d'une heure sur le cofinancement de la formation en entreprise.

Ces séances s'adressent aux entreprises du secteur privé établies au Luxembourg et y exerçant principalement leurs activités. Elles visent à présenter un aperçu du dispositif d'aide financière de l'État à la formation des salariés.

S'inscrire à une séance d’information sur le cofinancement

Formation

L'INFPC propose la formation "Cofinancement de la formation en entreprise" qui s’adresse à toute personne responsable de la formation professionnelle continue dans l'entreprise.

D'une durée d'une journée, elle s'appuie sur quelques fondements théoriques et traite un cas pratique qui permet de s'approprier la procédure d'accès au cofinancement.

S'inscrire à la formation sur le cofinancement

Utiliser le simulateur de calcul du cofinancement

Un simulateur de calcul du cofinancement est à disposition des entreprises afin de mieux appréhender le dispositif du cofinancement.

Grâce au simulateur de calcul, l’entreprise peut calculer approximativement le montant du cofinancement auquel elle pourrait prétendre en insérant des estimations d’investissement.

Accéder au simulateur de calcul du cofinancement

Visionner le tutoriel vidéo du cofinancement

Un tutoriel vidéo, qui explique pas à pas comment compléter la demande de cofinancement, est à la disposition des entreprises afin de leur permettre de mieux appréhender le dispositif du cofinancement.

Voir le tutoriel du cofinancement

Trouver des formations adaptées

lifelong-learning.lu facilite le processus d’achat de formation en proposant un accès à 12 650 formations proposées par 317 organismes de formation membres. Tous les secteurs d’activité de l’économie luxembourgeoise sont visés.

Les formations proposées peuvent être liées aux compétences métiers dans les domaines de la finance, de la construction, de la communication, de l’industrie, de la mécanique… ou davantage liées aux compétences transversales, nécessaires dans chaque entreprise dans des domaines de formation tels que les langues, la gestion d’entreprise, le management, l’informatique ou encore le développement personnel et professionnel.

Les formations peuvent être filtrées selon le domaine de formation, le lieu de la formation, la durée, le niveau visé, la langue de prestation souhaitée… Le contenu de chaque formation est présenté de façon détaillée par l’organisme de formation concerné.

En complément du moteur de recherche, l’entreprise a la possibilité d’utiliser différents services sur la plateforme lifelong-learning.lu afin d’élaborer et de gérer le plan de formation organisé à l’attention de ses salariés.

  • Des salles de formation disponibles à la location sont référencées afin de couvrir également les besoins logistiques dans l’organisation des formations.
  • Le service de publication d’appels d’offres de formation sur mesure propose à l’entreprise un moyen simple et efficace d’interroger le marché de la formation. L’entreprise publie gratuitement et sans engagement son besoin de formation spécifique auprès des organismes de formation membres de lifelong-learning.lu et se voit recevoir de leur part des solutions de formation appropriées.
  • L’annuaire des entreprises acheteuses de formation consiste en un service de référencement gratuit et volontaire de la part de l’entreprise afin d’être contactée par les organismes de formation membres du portail pour de nouvelles collaborations.

Consulter les tendances de la formation en entreprise

Les entreprises qui sollicitent l’aide de l’État pour le financement de leur plan de formation investissent en moyenne 1,1% de leur masse salariale en formation. Les salariés suivent en moyenne 4,1 formations d’une durée de 3,2 heures et l’aide financière de l’État s’élève à 122 euros par salarié.

Dans sa dernière publication, l’Observatoire de la formation analyse l’activité de formation des entreprises qui ont sollicité l’aide de l’État à la formation professionnelle continue pour l’exercice 2020.

Consulter toute l’information sur les pratiques de formation en entreprise