Le portail de la formation tout au long de la vie
LU
DE
EN
FR
PT
Vous êtes ici: Accueil > Agenda

L’Université et ArcelorMittal prolongent leur collaboration

Université du Luxembourg - 22/10/2019

Chaire ArcelorMittal Construction Métallique

L’Université du Luxembourg et ArcelorMittal ont convenu de poursuivre leur collaboration dans la recherche sur la construction en acier et le génie civil. Ce nouvel accord a été signé le 18 octobre 2019 entre Yves Elsen et Stéphane Pallage, respectivement président du conseil de gouvernance et recteur de l’Université, ainsi que Michel Wurth et Valérie Massin, respectivement président et directrice d’ArcelorMittal Luxembourg. Depuis 2010, l'entreprise a soutenu la Chaire ArcelorMittal dans le domaine de la construction métallique pour un montant total de plus de 1,6 million d'euros.

ArcelorMittal et Université-1

De g. à d.: Serge Haan, Jens Kreisel, Valérie Massin, Christoph Odenbreit, Renata Obiala, Berta Rato, Michel Wurth, Olivier Vassart, Yves Elsen, Stéphane Pallage

Structures à technologie avancée, aciers à haute résistance et construction écologique

Le financement permettra à Christoph Odenbreit, titulaire de la chaire et professeur au sein de l’Unité de recherche en ingénierie (RUES) de poursuivre ses recherches consacrées à renforcer l’efficacité et la durabilité des constructions en acier. L’unité de recherche dispose d’un laboratoire sur le campus de Kirchberg qui permet d’évaluer les propriétés des composants et matériaux de construction. "L’une de nos priorités pour les trois prochaines années sera de faciliter davantage une approche d’économie circulaire pour les composants de la construction en acier, permettant d’améliorer l’empreinte carbone dans le secteur de la construction," a indiqué le Prof. Dr.-Ing. Christoph Odenbreit.

La Chaire ArcelorMittal Construction Métallique travaillera entre autres sur un système modulaire de poutres et de raccordements en acier permettant le démontage et la réutilisation de ces pièces une fois qu’un bâtiment aura atteint la fin de son cycle de vie. Cela nécessite des recherches dans différents domaines: la conception de composants modulaires qui doivent répondre à certaines exigences en matière de capacité de portance, une incitation vers la normalisation des pièces de construction, ainsi que le développement d’outils numériques qui permettent de stocker l’historique et les spécifications techniques de chaque composant individuel. "En principe, les poutres en acier n’ont pas de durée de vie limitée. Vous pouvez les réutiliser au bout de 30 ans et elles conserveront les mêmes propriétés qu’au premier jour, si elles sont traitées correctement," a indiqué le Prof. Odenbreit. "Mais pour des raisons d’assurance et de sécurité, il est primordial de connaître l’historique exact de chaque composant. Pour un bâtiment qui comporte par exemple 4.000 poutres en acier, vous avez besoin de bases de données complètes et standardisées."

"Il est important pour ArcelorMittal de capitaliser sur cette fructueuse collaboration avec l’équipe de pointe du Prof. Odenbreit, car elle nourrit nos propres réflexions pour imaginer la construction de demain. Notre nouveau concept Steligence®, approche holistique qui dessine la future génération de bâtiments et de techniques de construction à haut rendement, et qui crée un cycle de vie plus durable pour les bâtiments, a bénéficié de cette saine émulation. Cette collaboration avec l’Université est également pour nous une opportunité d’identifier les jeunes talents qui seront susceptibles de nous rejoindre demain," a indiqué le Prof. Olivier Vassart, directeur de Steligence® chez ArcelorMittal.

ArcelorMittal et Université-2

Second renouvellement de collaboration

Il s’agit de la seconde prolongation de collaboration entre ArcelorMittal et l’Université depuis 2010. L’accent porté sur une approche d’économie circulaire pourrait créer de nouveaux modèles d’entreprise pour les producteurs et transformateurs d’acier, notamment la location des composants aux entreprises de construction ainsi que leur réutilisation une fois que les bâtiments ne sont plus en service.

"Nous sommes très fiers que la plus grande société sidérurgique au monde ait décidé de prolonger cette coopération fructueuse lancée en 2010. Cela témoigne de l’excellent travail de Christoph Odenbreit et de son équipe qui ont établi un lien solide entre l’Université et l’industrie" a commenté Stéphane Pallage, le recteur de l’Université.

"L’engagement d’ArcelorMittal auprès du monde académique est une constante de notre politique d’entreprise socialement responsable qui assume totalement son rôle économique et social au Luxembourg. Avec l’Université du Luxembourg nous joignons nos ressources pour porter l’innovation dans la définition de solutions "acier" pour la construction et repousser les limites de l’audace architecturale," a indiqué Michel Wurth, président d’ArcelorMittal Luxembourg.

© Photos: Sophie Margue/Université du Luxembourg

Imprimer Tout voir/cacher
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Envoyer à un ami
Source
Université du Luxembourg

wwwfr.uni.lu

lifelong-learning.lu utilise des cookies

En consultant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies nécessaires à la navigation et permettant de réaliser des statistiques.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment dans votre navigateur.

OK En savoir plus