Le portail de la formation tout au long de la vie
LU
DE
EN
FR
PT

La VAE pour les diplômes de l'enseignement secondaire général et le Brevet de maîtrise

La validation des acquis de l'expérience ou VAE permet de valoriser son expérience dans le but d’obtenir, en totalité ou en partie:

  • un des diplômes de l'enseignement secondaire général:
    • Certificat de capacité professionnelle (CCP)
    • Diplôme d'aptitude professionnelle (DAP)
    • Diplôme de technicien (DT)
    • Diplôme de fin d'études secondaires générales
  • un Brevet de maîtrise de l'artisanat

La VAE concerne tous les publics, quels que soient l'âge, le niveau d'études ou la situation professionnelle. La condition indispensable est d'avoir exercé au moins 3 années, soit 5.000 heures, une activité salariée, non salariée ou bénévole, en continu ou non, en rapport direct avec la certification demandée.

Identifier le diplôme qui correspond à son expérience

Pour savoir à quel diplôme pourrait correspondre son expérience, le candidat peut:

1. recourir à l’assistance de la Cellule VAE du ministère de l’Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse qui conseille une orientation auprès du SFA - Service de la formation pour adultes. Le SFA, en collaboration étroite avec la Maison de l’orientation, soutient le candidat et lui propose son aide pour définir son projet.
Le candidat peut prendre contact avec les conseillers du SFA par téléphone au +352 8002-4488 ou par email
à sfa@men.lu;

2. s'adresser à la Chambre de Commerce et à la Chambre des Salariés;

3. consulter les programmes des diplômes sur le site Internet Horaires et programmes:

  • Pour le CCP, le DAP et le DT, suivre le lien Horaires et programmes, cliquer sur Programme Formation professionnelle et ensuite sur "Vue structurée". Sélectionner CCP, DAP ou DT et ensuite le métier ou la profession souhaitée.
  • Pour le diplôme de fin d’études secondaires générales, suivre le lien Horaires et programmes, cliquer sur Enseignement secondaire général sous la rubrique "Ordre d’études". Sélectionner ensuite les années d’études:

    • 2GCG et 1GCG: division administrative et commerciale, section gestion;
    • 2GCC et 1GCC: division administrative et commerciale, section communication et organisation;
    • 2GED et 1GED: division des professions de santé et des professions sociales, section de la formation de l'éducateur;
    • 2GED, 1GED et 1+GED: division des professions de santé et des professions sociales, section de la formation de l'éducateur, terminale formation de l'éducateur;
    • 1GSHAN: division des professions de santé et des professions sociales, section sciences de la santé - ancien régime;
    • 2GSO et 1GSO: division des professions de santé et des professions sociales, section sciences sociales;
    • 2GIG et 1GIG: division technique générale, section ingénierie;
    • 2GIN et 1GIN: division technique générale, section informatique;
    • 2GSN et 1GSN: division technique générale, section sciences naturelles;
    • 2GAR et 1GAR: division artistique, section artistique.

   4. consulter les programmes sur le site internet de la Chambre des Métiers pour les brevets de maîtrise.

A savoir

  • Quelles langues faut-il maîtriser?
    Il faut maîtriser les langues figurant au programme cadre du diplôme visé. Pour le brevet de maîtrise, le candidat a le choix entre la langue allemande et la langue française.
  • Liste des professions et métiers pour les diplômes/certificats CCP, DAP et DT
    La liste des professions et métiers organisés dans le cadre de la Formation professionnelle est mise à jour chaque année via règlement grand-ducal, en juillet. Sous la rubrique 'Identifier le diplôme' en colonne de droite, vous pouvez accéder aux CCP, DAP et DT.
  • Liste des métiers pour le Brevet de maîtrise
    La liste des métiers pour le Brevet de maîtrise est mise à jour chaque année via règlement grand-ducal, en juillet. Sous la rubrique 'Identifier le diplôme' en colonne de droite, vous pouvez accéder aux Brevets de maîtrise sur le site de la Chambre des Métiers.
  • Apprentissage transfrontalier
    Une demande de VAE peut uniquement être faite dans une profession / un métier pour lequel il existe un programme de formation. Les diplômes en apprentissage transfrontalier (TRF) sont exclus du dispositif de VAE.


Démarches à entreprendre

Le candidat doit constituer un dossier de validation comprenant deux étapes:

  • Demande de recevabilité: 1ère partie de la procédure de validation
  • Demande de validation sur le fond: 2e étape de la procédure de validation

Démarche du VAE-FR

Accompagnement

Le ministère de l’Éducation nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse offre un service d’accompagnement au candidat qui souhaite introduire une demande de validation des acquis de l’expérience.

L’accompagnement a pour objectif d’apporter une aide au candidat dans l’élaboration de sa demande de validation sur le fond. Il peut se traduire par:

  • un atelier collectif organisé par le ministère;
  • un ou plusieurs entretiens personnalisés avec l’accompagnateur qui est soit un agent de l’État, soit un représentant des chambres professionnelles. La durée totale de l’accompagnement personnalisé est fixée à un maximum de 12 heures.

L’accompagnement est facultatif et proposé en français, allemand et luxembourgeois.

Les étapes de l'accompagnement proposé au candidat sont les suivantes :

  • renseigner le candidat quant à la démarche à prendre;
  • informer le candidat quant à la relation entre ses expériences professionnelles et le diplôme final;
  • orienter, aider, conseiller le candidat à établir son dossier pour la commission de validation;
  • conseiller le candidat dans sa préparation de la mise en situation ou de l’entretien.

Délai de demande d’un accompagnement

Dans un délai d’un mois suivant réception de la notification d’acceptation de la demande de recevabilité, vous envoyez votre demande pour bénéficier d’un accompagnateur au ministère.

Une fiche de demande est remise à chaque candidat après la recevabilité déclarée.

Demande de recevabilité

1ère étape de la procédure de validation

Le candidat doit compléter une demande de recevabilité précisant le diplôme visé à travers la VAE.

Dans sa demande de recevabilité, le candidat doit également fournir les informations sur son expérience et son parcours d’éducation et de formation. À partir de ces informations et des pièces justificatives, le ministère vérifie qu’elles ouvrent bien le droit à la VAE et que la demande est recevable.

Dossier administratif: pièces à joindre à la demande de recevabilité

  • Pièces officielles (certificats de travail,..)
  • Déclaration sur l’honneur
  • Droit de timbre
  • Pièce d’identité
  • Certificat(s) CCSS
  • Certificats/diplômes pour formation (initiale/continue)
  • Protection des données

Il n’y a pas de délai pour le dépôt de la demande de recevabilité.

Demande de validation sur le fond

2e étape de la procédure de validation

Si la demande de recevabilité est acceptée, le candidat doit compléter la demande de validation sur le fond. La décision positive quant à la recevabilité de la demande est valable pour deux sessions de validation.

Exemple

Vous remettez votre demande de recevabilité au cours du mois de janvier 2019. Dans le cas d’une réponse positive, vous pouvez remettre votre demande de validation sur le fond :
  •     soit pour le 31 juillet 2019 (session octobre-novembre 2019)
  •     soit pour le 28 février 2020 (session mai-juin 2020)
Vous devez impérativement respecter ces dates. Le cachet de la poste fait foi.


Les commissions de validation se réunissent deux fois par an.

L'autorité compétente vous transmet la décision au plus tard un mois après en avoir été elle-même informée par la commission de validation.

Dans sa demande de validation sur le fond, le candidat doit décrire de façon détaillée les connaissances, aptitudes et compétences en rapport direct avec le diplôme visé et fournir des exemples concrets de tâches réalisées.

Dossier de validation sur le fond: informations requises

  • Déclaration sur l’honneur
  • Fiches descriptives du parcours
  • Fiches descriptives des emplois
  • Fiches descriptives des activités
  • Annexes
  • Copie de la décision de recevabilité
  • Optionnels: CV et certificats/diplômes de formation (Initiale/continue)

Le dossier est soumis pour analyse aux membres de la commission de validation. La commission compare les compétences acquises du candidat avec celles exigées pour obtenir le diplôme demandé.

Au vu du dossier constitué par le candidat, la commission de validation se prononce quant au degré de validation:

  • aucune validation,
  • validation partielle,
  • validation totale.

Le cas échéant, l’examen du dossier peut être suivi, sur l’initiative de la commission, d’un entretien ou d’une mise en situation professionnelle, réelle ou reconstituée. Le candidat a la possibilité de faire un recours gracieux en cas de refus (sous 3 mois suivant la notification de la décision de la commission). Dans le cas d’une validation partielle, le candidat dispose de 3 ans pour acquérir les compétences manquantes, par une formation ou un complément d’expérience.

Exemple

Marc, mécanicien, souhaite prendre la relève dans l’entreprise familiale

Détenteur d’un Diplôme d’aptitude professionnelle (DAP) de mécanicien d’autos et de motos, Marc, 33 ans, travaille dans le garage de son oncle comme mécanicien depuis 13 ans. Il l’aide également dans la gestion journalière de l’entreprise.

Désireux de prendre un jour la relève, Marc s’informe auprès du ministère de l’Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse sur la possibilité d’obtenir le brevet de maîtrise de mécatronicien d’autos. Le ministère lui répond que, sur la base de ses années d’expérience, il peut faire une demande de validation des acquis de l'expérience pour le brevet de maîtrise.

Cette demande se déroule en 2 étapes. D’abord, Marc soumet au ministère une demande de recevabilité, accompagnée des justificatifs requis, en précisant le brevet de maîtrise visé. Ensuite, après avoir reçu une réponse positive, il dépose sa demande de validation sur le fond. À travers la demande de validation sur le fond, il apporte la preuve qu’il a acquis les connaissances, aptitudes et compétences requises par le brevet de maîtrise visé, en matière de droit du travail et social, droit de l’entreprise, calcul des salaires, mécanismes comptables et analyse financière, calcul du prix de revient, techniques de communication, gestion du personnel, organisation de l’entreprise, création d’entreprise, réforme de la formation professionnelle, pédagogie appliquée, théorie et pratique professionnelles du métier concerné.

La validation des acquis de l'expérience ne lui est accordée que partiellement, car la commission de validation juge ses compétences incomplètes au niveau du calcul des salaires, des mécanismes comptables et de l’analyse financière ainsi que du calcul du prix de revient. Marc décide de suivre les cours du soir correspondant à ces matières. Il dispose d’un délai de 3 ans pour obtenir les compétences manquantes.

 

Imprimer Tout voir/cacher
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Envoyer à un ami
Voir toutes les news
 
 
Jan Fév Mar Avr
Mai Juin Juil Aoû
Sep Oct Nov Déc
Cette page vous a-t-elle été utile? Votre avis nous aide à améliorer ce site. Envoyez vos commentaires au webmaster. Oui Un peu Non
lifelong-learning.lu utilise des cookies

En consultant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies nécessaires à la navigation et permettant de réaliser des statistiques.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment dans votre navigateur.

OK En savoir plus