Le portail de la formation tout au long de la vie
LU
DE
EN
FR
PT
Vous êtes ici: Accueil > Agenda

6 semaines de plaisir - Semaine 3

Lydia Haan-Fleurent - 02/04/2020

Et si vous deveniez bienveillant?

"Déjà fait", vous allez me répondre …

La bienveillance, les temps derniers, est cuisinée à toutes les sauces: management, bonheur au travail, éducation sont autant de champs dans lesquels elle peut se révéler être un vrai atout! Et elle l’est, c’est clair. Dès que vous êtes bienveillant à l’égard de votre interlocuteur, vous évitez le jugement et lui accordez de ce fait une certaine forme de reconnaissance. Et comme la soif de reconnaissance est la troisième soif vitale de l’individu, c’est parfait, d’autant plus qu’avec une attitude bienveillante, cette reconnaissance est le plus souvent positive.

En cette période chamboulée, la reconnaissance et la bienveillance sont de mises. Prendre des nouvelles de ses proches, renouer avec des relations devenues lointaines, ou s’inquiéter du bien-être de ses voisins âgés sont autant d’actes bienveillants qui vous mettront du baume au cœur ainsi qu’à ceux qui en sont destinataires.

Il existe toutefois une autre de forme de bienveillance… peut-être moins pratiquée, malheureusement, l’auto-bienveillance! Eh oui, être bienveillant à son égard, tout simplement….

En fait pas si simple que cela… L’autocritique est plus pratiquée que l’auto-amitié. Et pourtant, pour réussir à surmonter certains obstacles, voire des échecs, rien de tel qu’une bonne dose d’auto-bienveillance. Comment faire? Je vous livre ici trois outils en espérant qu’ils vous aideront à faire baisser au quotidien vos pensées négatives et du coup votre stress …

1. CHANGER DE LUNETTES

La façon dont vous agissez vous apporte directement une pensée négative… Vous vous dites "je suis nul(le)" ou "je n’y arriverai jamais"… STOP! Changez de paires de lunettes. Première option, mettez-vous dans la peau de votre meilleur(e) ami(e) (vous savez cette personne qui vous apprécie tel que vous êtes, qui vous aime comme vous êtes, qui ne vous juge pas sans arrêt) et demandez-vous alors ce que cette personne vous dirait face à la situation dans laquelle vous êtes… Alors? Ça diffère, non? Et normalement c’est plutôt un encouragement, une pensée positive…

L’autre option, c’est de vous interroger sur ce que vous vous diriez à votre meilleur(e) ami(e) s’il ou elle était dans une situation similaire… Et vous verrez là encore vous allez être beaucoup plus indulgent que si c’était vous!

2. FAIRE GRANDIR VOTRE POTENTIEL

Pour cette étape, c’est d’abord stopper votre critique intérieur (en général très bavard) pour laisser la place à l’ensemble de vos qualités. L’idée pour rendre cela fun, c’est d’en sélectionner 5 à 6, de les noter dans les pétales de votre fleur et d’afficher cette dernière là où vous pourrez la contempler tous les jours. Si vous éprouvez quelques difficultés à trouver ces 5 ou 6 qualités majeures, pensez à ce que les personnes qui vous aiment disent de vous…

J’ai un troisième outil fort utile pour vous aider à changer de regard sur vos prétendus défauts. Simplement, comme il nécessite un peu plus d’explications que ces deux-là, je vous propose de vous le faire parvenir en PDF sur simple demande par mail.

Imprimer Tout voir/cacher
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Envoyer à un ami
Source
Lydia Haan-Fleurent

www.feeling-formation-coaching.com

lifelong-learning.lu utilise des cookies

En consultant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies nécessaires à la navigation et permettant de réaliser des statistiques.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment dans votre navigateur.

OK En savoir plus