SKIP TO CONTENT
The portal for lifelong-learning
LU
DE
EN
FR
PT
You are here: Home > Agenda

Les spécialisations en médecine générale, oncologie et neurologie

Université du Luxembourg - 08/06/2021

A partir de septembre 2021, l’Université du Luxembourg offrira trois formations de spécialisation pour les étudiants disposant d’un Master en médecine: médecine générale, oncologie médicale et neurologie.

Suite au lancement du Bachelor en Médecine en 2020, l’Université étend ainsi la panoplie des études médicales proposées. Dans le contexte démographique médical actuel, la nouvelle offre permettra d’augmenter le nombre de diplômés en médecine et de renforcer la recherche médicale au Luxembourg.

Les spécialisations en médecine générale, oncologie et neurologie Ces spécialisations sont organisées en étroite collaboration avec le secteur hospitalier et des médecins exerçant au cabinet ou en centre médical. Ce réseau assurera une formation essentiellement pratique par des stages cliniques, auquel s’associe un enseignement théorique afin d’approfondir les connaissances dans la discipline choisie.

Les médecins en voie de spécialisation pourront également participer à la recherche dans des domaines où le Luxembourg possède de solides acquis, notamment la recherche sur le cancer et les maladies neurodégénératives.

Après le Bachelor en Médecine, entamé en 2020, ces formations constituent une nouvelle branche du programme de formation en médecine de l’Université. Ce programme vise à la fois à offrir une formation médicale de haute qualité, multilingue et reposant sur des technologies et thérapies innovantes, et à promouvoir la recherche médicale dans des domaines stratégiques. La formation médicale permettra de contribuer au renouvellement du corps médical luxembourgeois.

Organisation des formations

Les spécialisations en neurologie et oncologie médicale sont de nouveaux programmes, alors que la formation en médecine générale existante a été intégrée à part entière à l’Université à travers la loi du 31 juillet 2020 portant sur l’organisation d’études spécialisées en médecine à l’Université du Luxembourg.

Les spécialisations sont enseignées en français et allemand. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 18 juin 2021 avec 25 places disponibles pour la médecine générale, cinq places pour la neurologie et cinq places pour l’oncologie médicale.

"L’Université est fière de contribuer davantage au développement du paysage sanitaire du pays", déclare le Prof. Stéphane Pallage, recteur de l’Université. "Cette nouvelle offre, qui suit la mise en place du Bachelor en Médecine, illustre le développement conséquent de l’enseignement médical par l’Université en coopération avec les hôpitaux partenaires et confirme le rôle qui incombe à l’Université au service de la société et des citoyens."

"La solide expérience des maîtres de stage qui accueilleront nos jeunes collègues dans nos hôpitaux et dans leurs cabinets pour une formation essentiellement pratique est une garantie de succès", ajoute le Prof. Gilbert Massard, directeur des études médicales à l’Université. "L’Université mettra à disposition son unité d’enseignement par simulation, équipée d’un arsenal d’outils d’apprentissage digitaux de dernière génération et ouvrira les portes de ses structures de recherche. Cette formation de haut niveau médical et scientifique donnera toutes les chances pour un brillant avenir professionnel, tant au Luxembourg qu’à l’étranger."

"Cette extension des études universitaires de médecine au Luxembourg est un pas important vers une médecine adaptée aux besoins futurs", ajoute Paulette Lenert, ministre de la Santé. "Face aux évolutions démographiques et une population vieillissante, nos patients ont besoin de médecins polyvalents et hautement qualifiés. En tant que ministre de la Santé, il m’importe tout autant que nous puissions offrir aux étudiants non seulement la possibilité de recevoir une formation spécialisée en médecine de haute qualité, mais de leur faciliter également l’accès vers la recherche dans des domaines dans lesquels le Luxembourg dispose déjà d’une excellente renommée internationale."

"Avec l’offre de nouvelles formations de spécialisation en médecine, le Luxembourg assume une plus grande responsabilité pour garantir qu'un nombre suffisant de médecins seront dorénavant formés dans ce pays permettant ainsi de pérenniser un système de santé qualitatif et efficace", souligne Claude Meisch, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. "En tant que ministre de la Recherche, je me félicite tout particulièrement du fait que, outre le milieu hospitalier, le domaine de la recherche biomédicale et clinique fasse partie intégrante de ces formations afin de créer un écosystème performant et bénéfique pour tous les acteurs."

Responsibility for the content of this article lies solely with its author - Université du Luxembourg
Share this content

 

Print Expand/Collapse all Send to a friend
Source
Université du Luxembourg

wwwfr.uni.lu

Use of cookies

lifelong-learning.lu uses cookies to offer you a quality user experience, measure audiences, optimise functions on social media, and offer you personalised content.

By continuing to browse this website, you accept the use of cookies subject to the conditions provided for in our policy on the subject. Find out more.

Essential cookies
These cookies make it possible to use the main functions of our website (including access to your personal space). Normal use of our website is not possible unless these cookies are enabled.
Statistics
These cookies make it possible to compile statistics on visits to our website. Disabling them stops us monitoring and improving the quality of the services we provide.
Targeted advertising
These cookies make it possible to provide you with information via the Internet and the social media, with offers of training that match your needs.

Read our policy on the use of cookies.

Accept all Manage your cookie settings
Veuillez patienter...