Le portail de la formation tout au long de la vie
DE
EN
FR
PT

Marché de la formation

En 2013, 80% des organismes de formation relèvent du secteur privé sur le marché de la formation au Luxembourg. Il s’agit surtout de structures de moins de cinq salariés.

Une petite majorité des organismes privés intervient au-delà des frontières.

Le bouche à oreille est le mode de communication le plus utilisé par les organismes privés pour se faire connaître. Internet est le canal de promotion le plus utilisé.

Une large majorité d’organismes de formation privés

Le marché de la formation luxembourgeois regroupe plusieurs catégories d’organismes de formation:

  • organismes privés,
  • organismes institutionnels / sectoriels,
  • asbl.

En 2013, quatre organismes de formation sur cinq relèvent du secteur privé. La moitié des organismes privés ont pour activité unique ou principale la formation. Ils sont davantage parmi les structures de moins de cinq salariés.

Surtout des petites structures

Le marché privé de la formation se caractérise par la présence d’une majorité de petites structures: 63% des organismes privés comptent moins de cinq salariés.

Essor des organismes de formation

Avec la mise en place du dispositif de cofinancement de la formation en 1999, le marché de la formation a connu un réel essor. Les trois quarts des organismes de formation privés actifs en 2013 se sont créés à partir de 2003.

Une nouvelle envolée de l’offre a eu lieu après 2011, ce qui coïncide avec l’augmentation de la participation de l’Etat à l’effort de formation des entreprises à hauteur de 20% de l’investissement annuel en formation. Un tiers des organismes privés se sont créés entre 2011 et 2013.

Les petites structures sont plus récentes que les grandes: 50% de celles qui n’emploient pas de salarié ont débuté leur activité après 2010.

Formateurs salariés et formateurs externes

40% des organismes privés emploient tous leurs salariés en tant que formateurs. Parmi les structures de moins de cinq salariés, près de 80% des salariés sont formateurs. La part des formateurs salariés baisse à mesure que la taille de la structure croît: elle est de 35% pour les structures de 5 à 19 salariés et de 18% pour celles de 20 salariés et plus.

La moitié des organismes privés sollicitent les services de formateurs externes (48%). Les autres ne font intervenir que leurs formateurs salariés. Les plus grandes structures font plus appel à des formateurs externes. Elles sont 67% parmi celles de 20 salariés et plus.

Dispenser des formations avec ou sans salle?

Un tiers des organismes privés ne disposent d’aucune salle de formation et 40% en possèdent une seule.

Parmi ceux qui disposent d’au moins une salle de formation, un sur dix déclare au moins une location à des externes.

Par ailleurs, 41% disent avoir loué des locaux pour leur activité de formation.

Une zone géographique d’activité qui dépasse les frontières

Un peu moins de la moitié des organismes privés limitent leur activité de formation au seul territoire luxembourgeois (48%).

Pour 26% des organismes privés, la zone géographique d’activité correspond à la Grande-région. L’activité de formation s’étend au-delà des frontières des régions voisines du Luxembourg pour les autres:

  • 16% limitent leur zone de chalandise aux seuls pays européens et
  • 10% l’étendent au-delà des frontières européennes.

La stratégie commerciale des organismes privés

Le bouche à oreille, le mode de communication le plus utilisé

La réputation des organismes privés représente leur principal atout commercial, car ils sont 75% à citer le bouche à oreille comme déterminant dans leur succès commercial et 64% à rencontrer directement les acheteurs de formation. La petite taille du marché luxembourgeois favorise très certainement ce mode de communication.

Internet, le canal de promotion le plus utilisé

Pour attirer la clientèle, les organismes privés utilisent principalement le démarchage par courrier électronique (62%) et accordent une grande importance à leur site internet (64%). Ils achètent également des espaces publicitaires sur d’autres sites Internet (18%). En revanche, seuls 16% des organismes privés utilisent la publicité dans la presse écrite et 2% la radio ou la télévision, vraisemblablement en raison du coût élevé de ces moyens de promotion.

 

Imprimer Tout voir/cacher
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Envoyer à un ami
Voir toutes les news
 
 
Jan Fév Mar Avr
Mai Juin Juil Aoû
Sep Oct Nov Déc
Cette page vous a-t-elle été utile? Votre avis nous aide à améliorer ce site. Envoyez vos commentaires au webmaster ou donnez nous votre Feedback. Oui Un peu Non
lifelong-learning.lu utilise des cookies

En consultant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies nécessaires à la navigation et permettant de réaliser des statistiques.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment dans votre navigateur. OK