Le portail de la formation tout au long de la vie
LU
DE
EN
FR
PT
Vous êtes ici: Accueil

L'offre de formation

En 2016, les organismes privés représentent 84% des organismes de formation présents sur le marché luxembourgeois. Près des trois quarts des structures comptent moins de cinq salariés. La moitié des organismes privés ont pour activité unique ou principale la formation et limitent leur activité de formation au seul territoire luxembourgeois. Les organismes privés continuent d’accorder une grande importance au bouche à oreille. Internet reste le canal de promotion le plus utilisé. La présence sur les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn, …) est déterminante.

Les données utilisées proviennent d'une enquête récurrente menée tous les trois ans par l’Observatoire de la formation auprès des organismes de formation au Luxembourg.

Structure de l’offre de formation

Le marché de la formation luxembourgeois regroupe plusieurs catégories d’organismes de formation:

  • organismes privés,
  • organismes institutionnels / sectoriels,
  • asbl.

Pour 2017, 1.205 contacts sont répertoriés. L’enquête a permis de dénombrer 441 organismes de formation actifs sur le territoire luxembourgeois, dont 373 ont réalisé en 2016 des actions de formation. Ceux qui se sont créés en 2017, au nombre de 25, ainsi que ceux qui n’ont pas répondu aux questions relatives à leurs pratiques de formation, au nombre de 43, sortent du champ de l’enquête.

En 2016, plus de quatre organismes de formation sur cinq (84%) relèvent du secteur privé.

Les organismes privés disposent, en moyenne, de huit à neuf années d’expérience dans le domaine de la formation. La moitié d’entre eux ont débuté leur activité de formation après 2011, un tiers entre 2014 et 2016. Les structures de moins de cinq salariés sont les plus nombreuses parmi les organismes privés (73%). Elles sont notamment 32% à ne compter aucun salarié. La moitié des organismes privés ont la formation pour activité unique (15%) ou principale (35%). Ils sont davantage parmi les structures de moins de cinq salariés.

Plus d’un salarié sur deux est formateur dans 39% des organismes privés comptant au moins un salarié. Cette part augmente dans les plus petites structures (49%) et dans celles qui ont la formation pour activité unique ou principale (64%). La moitié des organismes privés sollicitent les services de formateurs externes (51%). Les plus grandes structures font davantage appel à des formateurs externes: 79% parmi celles de 20 salariés et plus.

La part des organismes privés disposant d’au moins une salle de formation s’établit à 56%. La moitié des organismes privés affirment avoir loué des locaux pour leur activité de formation.

La moitié des organismes privés (49%) limitent leur activité de formation au seul territoire luxembourgeois. Pour 20% des organismes privés, la zone géographique d’activité correspond à la Grande Région. L’activité commerciale s’étend au-delà des frontières des régions voisines du Luxembourg pour les autres: 17% limitent leur zone de chalandise aux seuls pays européens et 14% l’étendent au-delà des frontières européennes.

En termes de stratégie commerciale des organismes privés, le bouche à oreille et le rendez-vous en face à face avec les acheteurs de formation restent les principaux moyens de communication utilisés pour commercialiser les formations, cités respectivement par 74% et 62% d’entre eux. Le succès commercial des organismes privés repose également sur l’utilisation d’Internet et des réseaux sociaux. Les organismes privés attribuent une grande importance à leur site Internet (58%) et au démarchage par courrier électronique (57%). Plus de la moitié des organismes privés (54%) jugent déterminante leur présence sur les réseaux sociaux (Facebook, LinkedIn…).

Une importance marginale est accordée aux moyens de promotion payants. L’achat d’espaces publicitaires en ligne fait partie des moyens de communication les plus utilisés par seulement 13% des organismes privés. Ils s’appuient également peu sur la presse écrite (10%) et la radio/la télévision (2%).

Enquête 2017 - Encadré OF privés 2016 vs 2013

Perception de la qualité par les organismes de formation

La qualité de service désigne la capacité d'un service à répondre par ses caractéristiques aux différents besoins de ses utilisateurs ou consommateurs (définition Afnor). Du point de vue des organismes de formation, le recours à des formateurs qualifiés (81%), l’actualisation régulière des contenus de formation (65%), la prise en compte de l’évaluation finale des apprenants (60%) et la flexibilité des modes d’organisation des formations (54%) constituent les principales caractéristiques à prendre en compte pour déterminer la qualité d'une action de formation.

Près de huit organismes de formation sur dix (78%) déclarent avoir mis en œuvre des procédures pour la gestion et le suivi des formateurs. Les organismes institutionnels/sectoriels et les asbl sont particulièrement sensibles à la sélection des formateurs (respectivement, 91% et 72%) et à leur évaluation par les apprenants (respectivement, 77% et 59%).

Près de neuf organismes de formation sur dix (87%) déclarent avoir mis en œuvre des procédures pour la gestion et le suivi des contenus de formation. L’adaptation régulière des contenus aux besoins du marché (72%), le suivi et la mise à jour des supports pédagogiques (65%) ainsi que la description des objectifs de formation et des compétences (62%) sont prioritaires.

Garantir les compétences techniques des formateurs (44%) et renforcer la crédibilité de la structure (44%) comptent, avec l’adaptation de la pédagogie au profil des apprenants (46%), parmi les principaux avantages que les organismes de formation estiment pouvoir tirer d’une démarche qualité.

Le manque de temps (53%) et le manque de ressources humaines (30%) et financières (27%) font partie des principaux freins à la mise en place d’une démarche qualité. Les organismes de formation sont 28% à estimer que le retour sur investissement d'une démarche qualité est difficile à évaluer.

Pratiques des organismes de formation

En 2016, La plupart des organismes de formation élaborent des programmes de formation sur mesure, adaptés aux besoins spécifiques de leurs clients. Au total, 94% des organismes de formation délivrent de la formation sur mesure et 57% de la formation catalogue. Les formations catalogue intra-entreprise et sur mesure sont beaucoup plus demandées par les clients que les formations catalogue inter-entreprises, 84% contre 16%. 39% des organismes de formation complètent leur activité de formation par des prestations de conseil, d’audit ou d’études et 24% d’entre eux offrent des prestations de bilan de compétences.

Les domaines de formations couverts par le plus grand nombre d’organismes de formation restent "Développement personnel et professionnel" (44%) et "Gestion d’entreprise, Ressources humaines" (37%). L’offre de formation des organismes institutionnels/sectoriels est la plus étendue. Ils sont 32% à être spécialisés dans un seul domaine et 41% couvrent quatre domaines et plus. L’offre de formation des asbl et celle des organismes privés sont plus ciblées: 38% sont spécialisés dans un seul domaine et respectivement 19% et 26% couvrent quatre domaines et plus.

La plupart des organismes de formations (80%) proposent des formations dans plus d’une langue. Plus de neuf organismes de formation sur dix (93%) dispensent des formations en langue française. Le Luxembourgeois fait partie du trio des langues les plus utilisées pour dispenser les formations, avec le français et l’anglais. La formation en mode e-learning concerne 26% des organismes de formation. Elle intervient le plus souvent en complément de formations en présentiel (78%). Le certificat attestant de la participation à la formation constitue la règle. Près de neuf organismes de formation sur dix (87%) délivrent des attestations de participation aux formations.

Les organismes de formation forment principalement des dirigeants, des cadres et des salariés du secteur privé (92%), en particulier issus des entreprises des secteurs "Activités financières et d’assurance" (60%), "Industrie" (48%) et "Information et Communication" (42%). Trois organismes de formation sur dix dispensent des formations à des demandeurs d’emploi. Les particuliers qui financent eux-mêmes leurs formations fréquentent les cours de la moitié des organismes de formation (51%). 

Enquête 2017 - Encadré Pratiques OF 2016 vs 2013

Bilan et perspectives

En 2016, le chiffre d’affaires annuel provenant de l’activité de formation est inférieur à 50.000 euros pour 61% des organismes de formation. Il dépasse 500.000 euros pour 10 % d’entre eux.

La distribution des recettes varie selon le statut, la taille et le poids de l’activité de formation.

Plus de sept organismes privés (78%) et asbl (73%) sur dix dégagent moins de 100.000 euros de recettes annuelles. Les organismes institutionnels/sectoriels se situent au-delà de 499.999 euros pour 45% d’entre eux. Ces derniers regroupent 38% des personnes formées et couvre 38% de l’ensemble des heures de formation dispensées.

Plus d’un tiers des organismes de formation comptant 20 salariés et plus (34%) franchissent le seuil des 500.000 euros. Les recettes de la plupart des structures sans aucun salarié (85%) sont en dessous de 50.000 euros. Quand l’activité de formation est une activité secondaire, 74% des organismes de formation dégagent moins de 50.000 euros de chiffre d’affaires annuel provenant de cette activité et 4% plus de 499.999 euros. En revanche, quand la formation est leur activité unique ou principale, ils ne sont plus que 49% à dégager moins de 50.000 euros et 17% à dépasser 499.999 euros.

Peu d’organismes de formation jugent l’avenir incertain à court terme comme à moyen terme. A court terme, pour l’année 2017, 7% d’entre eux se disent incertains quant à l’évolution de leur chiffre d’affaires. A moyen terme, sur trois années (2017-2019), l’incertitude sur la perspective d’évolution des recettes ne concerne que 11% des organismes de formation.

Les organismes de formation sont plus optimistes à moyen terme qu’à court terme: 56% estiment que leur chiffre d’affaires va augmenter sur la période 2017-2019, contre 44% pour l’année 2017.

Enquête 2017 - Encadré Bilan et perspectives 2016

 

Imprimer Tout voir/cacher
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur LinkedIn Partager sur Google+ Envoyer à un ami
Voir toutes les news
 
 
Jan Fév Mar Avr
Mai Juin Juil Aoû
Sep Oct Nov Déc
Cette page vous a-t-elle été utile? Votre avis nous aide à améliorer ce site. Envoyez vos commentaires au webmaster. Oui Un peu Non
lifelong-learning.lu utilise des cookies

En consultant ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies nécessaires à la navigation et permettant de réaliser des statistiques.

Vous pouvez modifier les paramètres des cookies à tout moment dans votre navigateur.

OK